Cuisiner sans gluten

Cuisiner sans gluten

Bonjour à tous ! 🙂

On remarque une forte croissance à des intolérances au gluten.

Un grand chamboulement qui remet toute notre alimentation en question.

Nous allons aborder dans cette partie uniquement le gluten (pas le lactose) et voir comment on peut adapter au quotidien nos recette dans notre cher cookeo ! 🙂

Posons tout d’abord les bases : Qu’est ce que le gluten ? 

Le gluten est décrit comme un mélange de protéines que l’on trouve dans le blé et autres céréales, comme l’orge et le seigle.
Donc pour faire simple, dans la farine, les pâtes le pain….

Quels sont les aliments sans gluten que nous pouvons manger les yeux fermés ?

La réponse en image 🙂 (ouvrez les yeux pour mieux voir)

On constate que la liste est assez longue et nous permet de réaliser pas mal de recettes ! 🙂

Et quelle sont les aliments du quotidien qui contiennent du gluten (attention certaines images peuvent vous choquer ! 🙂 🙂 🙂 )

 

Et là c’est le drame toutes les recettes cookeo (ou presque)  utilisent des cubes ou des fonds de…

Pour les farine, beaucoup arrivent à faire des pizza ou épaissir des sauces avec de la farine de riz ou de maïs (maïzena). Ces deux farines deviendront votre allié pour toute la pâtisserie aussi et les pain etc etc ! 🙂
concernant la levure (puisqu’on parle gâteau) sachez que la levure de boulanger est sans gluten.

Pour les pâtes : beaucoup de marques se mettent au sans gluten et pour avoir essayé ce n’est pas mal.

Pour le reste il faut privilégier le fait maison.

Nous allons vous donner 3 recettes de bases pour faire vos bouillons (bouillon de volaille, bouillon de légumes et fond de veau) maison 100% sans gluten que vous pourrez conserver au congélateur (prévoyez le stock de bac à glaçons ! 🙂

 

Tout d’abord commençons avec le bouillon de légumes : 

Le bouillon de volaille :

  • Cette recette est un peu plus technique mais cela vaut le coup : Le cookeo ne sera pas trop utile dans ce cas ! 🙂
    (recette issue du site atelier des chefs )
    Ingrédients :1 kg de carcasse ou 12 ailerons de volaille
    2 carottes
    1 oignon
    1 feuille de laurier
    2 branches de thym
    1 gousse d’ail
    Eau
  • Matériel :Une cocotte
    Une écumoire
    Une cuillère
    Un chinois
    Un saladier
  • Méthode :1. Déposer les ailerons ou la carcasse de volaille au fond d’une cocotte et couvrir d’eau froide.

    2. Porter à frémissement et écumer, c’est-à-dire enlever l’écume qui se forme à la surface (impuretés et protéines).

    3. Ajouter la garniture aromatique coupée en morceaux (carottes, oignon, aromates). Porter à frémissement et laisser cuire environ 45 min à 1h.

    4. Tout au long de la cuisson, dépouiller et écumer le bouillon pour le débarasser de ses impuretés.

    5. Filtrez le bouillon.

    Vous pouvez disposer votre bouillon dans des cubes à glaçon pour les sortir au besoin

Le fond de veau : 

  • recette prise sur le site cuizinalau (regardez la recette sur le site aussi et son explication (cout… c’est très bien expliqué) Par ICI :Ces proportions produiront environ 2,5l de fond de veau.Le fait de couvrir durant la cuisson permet de conserver les saveurs. Sans couvercle, les bulles d’évaporation emporteraient avec elles les molécules odorantes (cf étude de Hervé This sur le sujet).J’ai indiqué plus bas de le laisser cuire, sous le point d’ébullition, minimum 5h. Le secret réside dans le couple temps/température, plus le fond infuse longtemps à une température modérée, plus la chimie culinaire va opérer et vous obtiendrai un fond délicieux, gorgé de saveurs et point important, totalement gélifié car le collagène des os s’est alors transformé en gélatine. Aujourd’hui je le laisse facilement 10h cuire.

    Ingrédients:

    • Os et parures de veau – 2 kg en morceaux, demandez à votre boucher
    • Oignons – 2
    • Carottes – 2
    • Concentré de tomates – 1 cs
    • Eau – 4l + 1 verre
    • Bouquet garni – Thym, laurier, queues de persil
    • Clou de girofle – 3
    • Ustensiles
    • Grande casserole – 1
    • Four – 1
    • Ecumoire – 1
    • Chinois – 1
    • Couteau – 1 pour tailler les légumes
    • Econome – 1
    • Plaque à four – 1 ou grand plat creux
    • Gousses d’ail – 3

    Instructions:

    • Faites chauffer le four à 250°C
    • Mettez les os sur une plaque ou dans un plat et enfournez pendant 20mn.
    • Pendant ce temps taillez les carottes et oignons en mirepoix (morceaux de 3 cm de long) et plantez les clous dans les morceaux d’oignons.
    • Mettez à chauffer 4l d’eau sans ébullition (90°C maximum).
    • Au bout des 20mn ajoutez les carottes et oignons dans la plaque a four et enfournez à nouveau durant 10mn.
    • Versez un verre d’eau au fond de la plaque du four et grattez bien afin de décoller les sucs qui y sont accroché.
    • Versez les os, les légumes (carottes, oignons) et les sucs décollés dans l’eau chaude.
    • Ajoutez le concentré de tomates, les gousses d’ail en chemise (avec la peau ce qui les protègera d’une désintégration complète) et le bouquet garni.
    • Laissez à toute petite ébullition, couvrez, 90°C c’est parfait durant 5h minimum (c’est maintenant que vous pouvez saisir votre livre pour vous reposer 😉
    • Une fois fini passez le tout au chinois et laissez refroidir jusqu’au lendemain, le gras va remonter et il suffira de l’enlever avant de conditionner, ceci est parfaitement illustré sur une des photos.

    Voilà, c’est fini 🙂
    Mettez le tout dans un bac à glaçon se sera plus facile pour les dosages ! 🙂

     

Avec ces 3 préparations, vous pourrez sans trop de problèmes et surtout SANS GLUTEN réaliser les nombreuses recettes présentes dans notre index dont d’ailleurs on vous rappelle le lien :

https://cookeojbh.fr/index-recettes-cookeo/

 

Nous précisons à nouveau qu’il s’agit uniquement des aliments sans gluten donc par conséquent qui implique le lactose. On peut constater aussi que certaines personnes sont intolérantes au gluten ET au lactose.  dans ce cas il faut bannir les produits laitiers de votre liste (ce qui réduit énormément votre liste de recettes) mais vous pouvez tout à fait remplacer par d’autres laits (soja amande…) cela pourrait donner un autre gout et bien évidemment utiliser les recettes de ces fonds et bouillons pour donner plus de saveurs à vos plats. 

 

Cet article ne se substitue pas à un avis médical ! 🙂

Et vous les cookynautes quelles sont vos astuces pour remplacer le gluten au quotidien

Une Réponse à Cuisiner sans gluten

  1. Moreau 15 octobre 2019 à 18 h 05 min #

    Merci merci ?

Laisser un commentaire

0